Comment mettre des boutons de manchette ?

Les boutons de manchette sont des boutons accessoires devenus populaires à partir du XIXè siècle. Avant son apparition au XVIIè siècle, par contre, les gens utilisaient généralement des rubans ou de la dentelle pour attacher et fermer leurs poignets de chemise. Si au début ils étaient perçus comme un objet très utile, l’évolution des poignets de chemise et le temps en a fait un accessoire de mode très apprécié pour les occasions spéciales. Ainsi, puisque les gens n’en mettent pas très souvent, comment les mettre n’est pas chose difficile, mais pas non plus évidente dans certains moments.

Préparer la manche de la chemise avant de mettre les boutons de manchette

Sachez que, généralement, le bouton de manchette s’associe généralement avec un poignet de chemise de type mousquetaire. Parfois nommée chemise à poignet double, elle a une manche plus longue que la normale afin de permettre de la replier. D’un autre côté, quoique un peu dérangeant, il est aussi possible de mettre des boutons de manchettes sur des poignets simples ou normaux. Sinon, il existe des chemises à poignets convertibles, hyper pratiques pour mettre des boutons et des boutons de manchettes.

Dans le cas où vous avez des poignets mousquetaires, il vous faut les préparer avant de mettre vos boutons. Pour cela, il suffit de prendre le bout de votre manche et le plier vers l’arrière de façon à ce que les quatre trous de boutons (haut et bas) soient alignés. Cela fait, vous n’avez plus qu’à bien maintenir le pli et insérer le bouton de manchette de votre choix.

Pour les manches convertibles et simples, vous n’avez pas à faire de pli. La manche convertible contient déjà des trous de chaque côté afin d’accueillir un bouton de manchette. Le poignet simple, quant à lui, a besoin que vous fassiez un autre trou à la place du bouton. Cela étant, il existe plusieurs types de boutons de manchettes sur le marché qui iront sur différents types de poignets. Vous en trouverez notamment en vous rendant sur des sites spécifiques comme autrepairedemanche.fr ou simplement faire quelques recherches sur le net.

Mettre des boutons de manchette de type queue de poisson

Après avoir préparé votre manche, vous allez maintenant insérer votre bouton de manchette. Parmi les nombreux types, les boutons à queue de poisson sont les plus connus. Ils se distinguent par leur mécanisme de fermeture ou de blocage. Il s’agit d’un mécanisme qui une fois fermé ressemble à la queue d’un poisson. C’est généralement un bout de métal poli (peut être en plastique ou en bois selon les matériaux utilisés pour le bouton) attaché à la tige du bouton. Pour mettre votre bouton de manchette en queue de poisson, il faut tourner le mécanisme de façon à ce qu’il suit la longueur de la tige. Ensuite, vous insérez l’ensemble dans les trous alignées de la manchette. Cela fini, vous remettez la queue de poisson à sa place pour bloquer votre manchette et le bouton. Cela veut dire qu’il doit revenir à une position perpendiculaire par rapport à la tige du bouton.

Notez qu’il existe une variante de ce type de bouton qui a un mécanisme similaire aux fermoirs de montre. La façon de la mettre n’est pas très différente du bouton à queue de poisson. Seul le blocage les différentie. Il vous suffit de déployer la tige et le bloqueur (l’autre extrémité du bouton) et de l’insérer dans les trous de votre manche, puis presser des deux cotés afin de bloquer l’ensemble. Ce type de fermeture, exerçant plus de pression, prévient le relâchement des manches et la perte de vos précieux boutons.

Mettre des boutons de manchette plus originaux

A part les boutons de manchettes classiques (puisque ceux à queue de poisson le sont), il existe également des boutons plus orignaux. Parmi eux se trouvent ceux à chaîne, ceux en tissu et les boutons en forme de poignets de porte ou encore en forme de champignon.

Pour ceux à chaîne, le bouton a deux extrémités de la même taille, mais pas forcément de la même forme ni de la même couleur. Ces deux parties sont reliées par une petite chaînette au lieu d’une tige en métal. Pour le mettre, il suffit d’insérer l’autre extrémité dans les trous et de les tourner un peu pour éviter qu’il ne ressorte.

Les boutons de manchette en tissu, quant à eux, ont la même forme que ceux à chaîne. La différence est qu’ils sont en tissu, généralement en soie. Ces boutons sont formés par deux boules de soie, reliées par un fil épais, à chaque extrémité. Vous n’avez qu’à insérer une boule dans les ouvertures de la manchette et elle se tiendra automatiquement en place.

Les boutons en forme de poignets de portes sont également connus comme des boutons clous, tandis que ceux en forme de champignon sont des boutons dites boules. Ne disposant d’aucun mécanisme sophistiqué, il suffit d’insérer l’extrémité bloquante (généralement plus petite que celle qui doit être visible) dans les ouvertures de la manchette et le tour est joué.

Articles similaires